Un mois de mars riche en aventures !

Association avec Végétayelle une petite nouvelle dans le paysage végé 100 % bio Toulousain. Déjà testé sur mon vélo : muffins (à tout plein de goûts différents) et brownies. Et certainement de nouvelles gourmandises à venir ! Mais sachez qu’elle fait aussi de la vente directe aux particuliers, avec options sans-gluten —> http://vegetayelle.com

Des jus frais avec l’Atelier des jus #miam #miam trop bon. Pour l’instant, je ne les propose plus sur le vélo pour des raisons de coûts, de place et de conservation très très courte ; mais l’idée n’est pas abandonnée… à suivre donc ! En attendant rien ne vous empêche de lui en commander sans mon intermédiaire 😉

Des choco’dattes pour Pâques qui seront de retour très bientôt car même si ce n’est plus Pâques c’est quand même DÉ-LI-CIEUX ! :p

Une comptable qui valide mes comptes que je croyais un peu hasardeux… Je vous conseille cet article sur le sujet http://monbeauprojet.com/interview-aude-demoures-budget-previsionnel/ 😉 Entourez-vous de professionnels, ne restez pas isolés dans vos projets.

L’affluence sur le vélo est en up and down, bienvenue dans le commerce. Essayer d’établir des théories et d’anticiper, puis se rendre compte qu’en réalité, ça ne sert à rien 😀

Un pneu crevé qui m’a permis de rencontrer Mécanicycle ! Encore un partenaire pro de qualité qui m’a sauvé la mise, avec le sourire et de l’application. Au top !

Météo capricieuse avec des sorties annulées ou impossibles. J’ai d’ailleurs bien pris la mesure de l’expression « les giboulées de mars »… C’est le jeu et j’en accepte les règles.

Malgré tout, mon chiffre d’affaire a progressé :p j’ai fait le plein de nouveaux clients et les fidèles sont toujours présents. On a dépassé les 700 likes sur FB, les 100 sur Twitter et les 80 sur Instagram. N’hésitez pas à partager mon initiative autour de vous et à interagir sur les réseaux, car ils sont, en dehors de mon sourire, mes outils de communication les plus puissants.

Sinon, il paraît que le mois de mars n’est toujours pas fini #nuitdebout.
Je ne connais pas le fond de toutes les revendications de ce mouvement et les « organisateurs » eux-même seront sans aucun doute dépassés par ce qui peut se jouer.
J’y vois une opportunité fabuleuse de changer les choses, déconstruire les logiques dans lesquelles nous sommes enfermés pour faire émerger d’autres modèles plus vertueux.
J’aimerais voir le travail d’Etienne Chouard sur la citoyenneté et la démocratie et Bernard Friot sur le revenu de base se répandre et que le tout se concrétise enfin dans notre quotidien.

Je vous laisse, j’ai un 35 mars à honorer ce soir au Capitole, sans Vélo Végé, mais avec mes convictions, ma curiosité et l’envie d’un bon bol d’air frais 😉