Que dire… janvier 2016 est derrière nous, et je fête déjà le premier mois de cette première aventure entrepreneuriale.
Je pense que je n’ai absolument pas le recul nécessaire pour comprendre tout ce qui s’est passé pour moi, en ce début d’année.
Je crois que le concept a sa place à Toulouse. Vous avez été nombreux à me faire d’excellents retours, à revenir jour après jour et à m’encourager… MERCI !

Dur de savoir à quoi s’attendre au démarrage.
Aujourd’hui, je suis satisfait du lancement de Vélo Végé. J’ai pu roder mon vélo et tous mes process, avant, pendant et après les sorties. J’ai eu quelques rushs difficiles à gérer, mais j’ai beaucoup appris de ces expériences 🙂
J’ai l’envie de proposer des choses différentes au fur et à mesure… malgré l’appui de ma compagne, je manque, pour l’instant, de temps pour peaufiner de nouvelles recettes, leur coût et leur gestion sur un vélo (préparation, stockage, transport, chaud/froid et vente). En bref, les idées sont là mais le temps un peu moins :p

Pour janvier, je ne peux pas encore me verser un SMIC. Mais j’ai déjà gagné de l’argent, en évitant au maximum les pertes : pas de quoi commencer à rembourser le prêt initial, mais juste assez pour vivre 😉

Ce que j’ai envie de retenir :

L’engouement de certains pour mon concept et mes produits, tous les sourires des passants à la vue de mon vélo, la joie de rentrer à la maison avec le sentiment d’avoir réussi sa journée, le contact humain, les rencontres engendrées et la concrétisation de mon projet ENFIIIIIN. (Réveillez-moi si c’est un rêve… ou pas)

Toujours pareil, si vous avez des suggestions ou autres questions, farfelues ou non, n’hésitez pas à me contacter.

Mr Vélo Végé 😉